Le Site des Amis du Golden Tout Sur le Golden Retriever.com
©{Copyright (C) 2015/2020.Mignier Éric. Tous droits réservés}

  Le critère de choix

 Même si de nombreux chiens et Goldens se jettent sur leur écuelle quel que soit son contenu, on a pu mettre en évidence certaines préférences (il s'agit en fait plutôt de tendances, car on trouve de nombreuses différences individuelles). La viande de porc et de boeuf semble avoir plus la cote que celle d'agneau et de cheval ; une viande cuite est privilégiée par rapport à la même viande crue et devant deux écuelles ayant le même contenu, nos amis à quatre pattes jettent leur dévolu sur une nourriture humidifiée et tiède plutôt que sèche et froide. De la même façon, mis en présence d'un choix de gamelles, ils jétent leur dévolu sur celle qui contient de la viande. Il semble donc que le goût détermine les préférences majeures entre les différentes nourritures présentées alors que l'odorat influence des différences plus subtiles, comme les différenciations entre les viandes.  

 Le sucre

 Des études physiologiques ont montré que les papilles gustatives les plus abondantes chez nos amis à quatre pattes sont celles qui répondent aux substances sucrées , ce qui explique le plaisir du sucre. Malheureusement, ces dernières ne sont pas bonnes pour la santé de nos petits amis, certaines sont même néfastes. Pour ne citer qu'un exemple, la théobromine contenue dans le chocolat n'est éliminée que très lentement et son accumulation peut se révéler fatale, alors, attention !  

 

Le site  sur le Golden Retriever le mieux classé par Google

Vous avez le choix entre trois types d'alimentations

 Il existe principalement trois types d'alimentations, l'alimentation industrielle sèche, l'alimentation industrielle humide et l'alimentation "maison". Nous allons vous décrire  ces alimentations en exposant leurs avantages et leurs faiblesses. Sachez toutefois qu'il n'est pas recommandé de changer brutalement la nourriture d'un chien. Il est  convenu de l'habituer sous une période de 8 jours en mélangeant les deux types d'aliments.  L'alimentation industrielle sèche (croquettes)  L'alimentation industrielle humide (boîtes)  L'alimentation "maison"  La méthode BARF  L'alimentation d'un chien, qu'elle soit à base de croquette ou de viande, doit être adaptée aux dépenses énergétiques enregistrées dans la journée du chien. Un golden  retriever qui travaille a besoin d'une alimentation très riche en vitamine, protéine et lipide. A contrario, d'un chien "d'appartement" ne se défoulant que lors de ses courtes  balades quotidiennes.  Fréquence des repas : Chien adulte, 1 repas par jour  Jeune chien, 2 repas par jour  Chiot, 3 repas par jour

Abreuvement du chien

Une gamelle d'eau potable et fraîche doit être systématiquement laissée à la portée du chien. Il est intéressant de noter un accroissement de sa consommation d'eau en période de forte chaleur climatique. Le chiot et la chienne qui allaite sont également amenés à se rafraîchir plus qu'à l'habitude.

Alimentation sèche

On appelle alimentation industrielle sèche, l'alimentation à base de croquettes. La croquette est une boulette de pâte, de riz, de viande, de poisson, de légumes et de frite. C'est  un aliment déshydraté qui demande une consommation d'eau importante.  Il existe des croquettes pour tous les types de chiens selon leur morphologie. Au dos du paquet vous trouverez la ration à donner quotidiennement à votre chien. Les besoins  quotidiens nécessaires à un chien adulte en activité sont totalement apportés par les croquettes. Elles garantissent une alimentation saine et équilibrée au chien en fournissant  des nutriments préparés par des nutritionnistes vétérinaires et des spécialistes de l'alimentation canine.  Certains chiens n'apprécient pas les croquettes et refusent de les manger car ils ne les trouvent pas appétissantes. Si votre chien a goûté à un autre type d'aliments, il est possible  qu'il délaisse sa gamelle en réclamant sa nourriture favorite. Vous pouvez mélanger les croquettes à de la viande ou les compléter par des aliments industrielles humides afin de  leur donner meilleur goût.  Les croquettes sont également un moyen important de lutter contre le dépôt de tartre grâce à leur effet abrasif. Les croquettes sont recommandées par les éleveurs et les  vétérinaires.  L'alimentation à base de viande crue BARF signifie en anglais "Biologically Appropriate Raw Food" ce qui veut dire en français "Nourriture crue biologiquement appropriée". Le régime alimentaire BARF est une approche  naturelle de l’alimentation du chien. Dans cette optique, le choix des aliments s’appuie sur le respect de la physiologie propre à l'animal. Le chien étant un carnivore, il convient  de lui proposer une alimentation de carnivore, à base majoritairement de viande, d'os crus et d’abats. Ce type d'alimentation s'appuie notamment sur l’idée que les choix  alimentaires des animaux sauvages sont guidés par leurs besoins biologiques. Dans la nature, les animaux choisissent instinctivement le régime le mieux adaptée à leur  métabolisme, choix que les animaux domestiques carnivores n’ont plus la possibilité de faire, tout simplement parce que c'est l'être humain qui subvient à leurs besoins  quotidiens. Alimentation Humide (Boite) On appelle alimentation industrielle humide, la nourriture fournie dans les "boites" achetées dans les grandes surfaces. Les besoins quotidiens nécessaires à un chien adulte en activité sont totalement apportés par ce type d'alimentation. La garniture des boites est réalisée par des spécialistes de la nutrition canine qui garantissent grâce à leur produit une alimentation saine et équilibrée pour le chien. Les boites doivent être maintenues au froid sous peine d'intoxication alimentaire.  Le prix de revient des boites est deux fois plus élevé que les croquettes

L'alimentation à base de viande crue

BARF signifie en anglais "Biologically Appropriate Raw Food" ce qui veut dire en français "Nourriture crue biologiquement appropriée". Le régime alimentaire BARF est une approche  naturelle de l’alimentation du chien. Dans cette optique, le choix des aliments s’appuie sur le respect de la physiologie propre à l'animal. Le chien étant un carnivore, il convient  de lui proposer une alimentation de carnivore, à base majoritairement de viande, d'os crus et d’abats. Ce type d'alimentation s'appuie notamment sur l’idée que les choix  alimentaires des animaux sauvages sont guidés par leurs besoins biologiques. Dans la nature, les animaux choisissent instinctivement le régime le mieux adaptée à leur  métabolisme, choix que les animaux domestiques carnivores n’ont plus la possibilité de faire, tout simplement parce que c'est l'être humain qui subvient à leurs besoins  quotidiens.

Alimentation Humide (Boite)

On appelle alimentation industrielle humide, la nourriture fournie dans les "boites" achetées dans les grandes surfaces. Les besoins quotidiens nécessaires à un chien adulte en activité sont totalement apportés par ce type d'alimentation. La garniture des boites est réalisée par des spécialistes de la nutrition canine qui garantissent grâce à leur produit une alimentation saine et équilibrée pour le chien. Les boites doivent être maintenues au froid sous peine d'intoxication alimentaire.  Le prix de revient des boites est deux fois plus élevé que les croquettes.

Alimentation Maison

On appelle alimentation "maison", l'alimentation réalisée par vos soins. Il est indispensable de fournir au chien des aliments frais et de qualité. En dépit de l'amour des maîtres  porté à leur bête, bien fréquemment la nourriture préparée est carencée en minéraux et vitamines. À l'inverse des croquettes et des boites, la quantité fournie est un réel  problème car souvent le propriétaire verse une quantité approximative changeante d'un jour à l'autre ce qui est source d'obésité. Il faut compter 15 grammes de viande par kilos.  Pour un chien de 30 kilos, son alimentation sera constituée de :  viandes (300 grammes),  de légumes verts et carottes (150 grammes),  de pâtes ou de riz (150 grammes),  de jaunes d'oeuf (1 à 3 par semaine),  d'huile (1 cuillère à soupe)  de levure de bière (20 grammes par jour).  Il est primordial de compléter sa nourriture en vitamines et en sels minéraux que vous pouvez vous procurer dans les animaleries et pharmacies.  Les animaux comme les hommes ont besoin d'une alimentation équilibrée et saine afin d'être en bonne santé. Contrairement à ce qu'il est fréquemment pensé, ce type  d'alimentation est plus coûteux que l'alimentation industrielle et nécessite une attention

Conseil

 Les croquettes sont à préférer aux aliments humides et à une ration que vous pourriez cuisiner vous- même. En effet, les aliments humides présentent de nombreux désavantages,  notamment concernant la santé dentaire de votre ami. De surcroît, il est difficile de cuisiner un repas respectant parfaitement les besoins nutritionnels du chien.  Les aliments ne doivent en aucun cas être distribués à volonté. Consommés sans modération, ils peuvent en effet provoquer troubles digestifs et obésité. Il est également proscrit  de donner un supplément en minéraux à un chiot qui reçoit un aliment équilibré. Cela pourrait nuire à sa santé et provoquer notamment des malformations osseuses. Enfin, il est  inutile et même nuisible de varier l'alimentation de votre chiot. Néanmoins, si un changement est nécessaire, il doit se faire progressivement sous peine de voir apparaître des  troubles gastro- intestinaux 

LES TROUBLES ALIMENTAIRES DU GOLDEN

GOLDENS DIFFICILES ET GOLDEN GLOUTONS

 Pourquoi certains goldens se montrent-ils si difficiles, boudant la nourriture que leur maître leur présente alors que d'autres avalent tout d'un simple coup de langue ? Tout comme  chez les humains, nous trouvons de gros et de petits mangeurs chez nos compagnons à quatre pattes. Il semble que l'attrait face à la nourriture soit, en partie tout au moins, sous  influence génétique. On sait également qu'au moment du sevrage et jusqu'à la fin du troisième mois, il existe une phase sensible au cours de laquelle les chiots subissent toutes sortes d'influences et  apprennent notamment à sélectionner dans leur environnement ce qui est comestible.  Un tel conditionnement évite à l'animal d'ingérer des choses qui pourraient lui être nuisibles.  Ce phénomène peut expliquer qu'un chien refuse une nourriture qu'il n'a pas eu le loisir de goûter dans son jeune âge.

Golden dificille et  Golden glouton

Pourquoi certains goldens se montrent-ils si difficiles, boudant la nourriture que leur maître leur présente alors que d'autres avalent tout d'un simple coup de langue ? Tout comme  chez les humains, nous trouvons de gros et de petits mangeurs chez nos compagnons à quatre pattes. Il semble que l'attrait face à la nourriture soit, en partie tout au moins, sous  influence génétique. On sait également qu'au moment du sevrage et jusqu'à la fin du troisième mois, il existe une phase sensible au cours de laquelle les chiots subissent toutes sortes d'influences et  apprennent notamment à sélectionner dans leur environnement ce qui est comestible.  Un tel conditionnement évite à l'animal d'ingérer des choses qui pourraient lui être nuisibles.  Ce phénomène peut expliquer qu'un chien refuse une nourriture qu'il n'a pas eu le loisir de goûter dans son jeune âge.  UN PETIT JEÛNE ?

UN PETIT JEÛNE ?

 Devant un refus soudain et prolongé ( ne nous inquiétons pas pour une petite bouderie) de nourriture, une visite chez le vétérinaire s'impose ; si aucune maladie n'est détectée, il  faut chercher une autre cause.  Le golden , comme les autres chiens d'ailleurs , a besoin de se sentir bien dans ses poils pour se mettre à table.  Un changement de milieu, la perte d'un compagnon humain ou animal peuvent inciter les sujets les plus sensibles à jeûner quelques jours jusqu'à ce qu'ils retrouvent des repères.  L'attitude de l'humain peut influencer la prise de nourriture : un maître , ou une maitresse ,convaincu que les restes de table sont bien meilleurs que les croquettes émettra  inconsciemment de nombreux micro signaux négatifs en distribuant ces dernières Ces signaux, instantanément captés par notre Golden Retriever , l'amèneront à bouder son écuelle.  Par contre, si il ou elle se trouve en compétition avec des congénères. il ou elle a plus facilement tendance à se jeter sur sa pâtée Si rien de tout cela n'est valable, il s'agit peut-être d'une guerre d'usure entre votre golden retriever et vous.  Il ne faut en effet pas oublier que la prise de nourriture ne peut pas être séparée du contexte social dans lequel l'animal se trouve.  Manger avant ou après ses maîtres, ou seulement quand ils sont présents, engloutir rapidement sa pâtée ou chipoter dans son assiette tous ces comportements peuvent avoir des  significations bien différentes des interprétations qu'on veut bien leur donner. Refuser systématiquement ce qu'on lui présente, exiger une pâtée différente chaque jour ou chaque  semaine est bien aussi une manière de manipuler son maître et de lui montrer sa dominance !      L'OBESITE

 L'obésité

 En ce qui concerne l'obésité, diverses enquêtes approfondies montre que dans un grand nombre de cas, elle va de pair avec certaines habitudes néfastes : nourriture trop  abondante, trop appétissante, trop riche , non adaptée aux besoins nutritifs d'un golden retriever, manque d'exercices , etc ...  On s'est aperçu également que bien souvent, le Golden obèse est anthropomorphisé : on lui attribue des sentiments humains, il comprend tout ce qu'on dit , il partage le lit de ses  maîtres, reçoit plus de repas et de nombreuses récompenses, principalement sous forme de friandises.  Les chiots trop nourris dans leur jeune âge peuvent également avoir une tendance à l'obésité.  

Les ingestions diverses

 Certains goldens mangent des choses non comestibles comme de la terre, des pierres, du bois, du plastique, voir des chaussettes, etc ... , on a également retrouvé de tels objets  dans les estomacs des loups italiens du début du XX ème siècle.  Ce comportement, appelé pica, semble être influencé par la génétique puisqu'on le retrouve plus spécifiquement dans certaines races (ou lignées) que dans d'autres. Il est rare que  l'on ait retrouvé des déficits nutritionnels chez ces sujets.  Le golden peut agir ainsi pour diverses raisons : par ennui quelquefois, mais souvent pour attirer l'attention de ses maîtres. Si votre animal préféré ingère des crottes, celles d'autres  chiens ou celles d'autres espèces animales, c'est parce que, pour lui, elles sont appétissantes ; c'est notamment le cas si elles contiennent de la nourriture non correctement digérée.  Concernant l'ingestion de ses propres crottes, il peut s'agir d'un golden ayant été sévèrement puni pour les avoir faites dans un lieu inapproprié.  Comment leur faire passer de si vilaines habitudes ?  S'il cherche ainsi à attirer votre attention, l'ignorer est la meilleure tactique.  Saupoudrer ce qu'il a l'habitude d'ingérer d'une substance forte (par exemple du paprika) peut se révéler efficace.  Détourner son attention en jetant des cailloux ou en faisant du bruit, tout en récompensant son retour par une friandise, peut également vous aider à venir à bout de ce problème. Mais , si votre golden ronge des bouts de bois et ingére ainsi des fibres pas forcément trés digestes, çà ne mérite même pas d'y faire attention !  Sauf si ce comportement devient systématique et quotidien. 

En conclusion

 La plupart des troubles alimentaires du Golden Retriever, sont extremmement liés à des problèmes  

LES CRITERES DE CHOIX ALIMENTAIRE

  Le Gout

Le plaisir de manger, est lié à une perception subjective et personnelle des differentes saveurs des aliments. Le goût a pour siège les papilles gustatives, petites saillies se trouvant dans la région postérieure de la langue et contenant des cellules sensorielles. Ces dernières réagissent à différentes substances chimiques et transmettent les informations reçues à des neurones reliés à l'encéphale. Les papilles gustatives se trouvent en moins grand nombre chez les chiens que chez les humains (environ 2000 chez les premiers contre 10.000 chez les seconds). Bien qu'elles puissent différencier les substances sucrées, salées, acides et amères, elles le font aussi d'une manière beaucoup moins précise. De ce fait, nos golden retrievers sont nettement moins gourmets que nous.  

 L' odorat

 L'odorat est associé si étroitement au goût qu'il est difficile de savoir lequel des deux prime quand il s'agit de préférence alimentaire , une bonne odeur de cuisson  nous donne déjà faim ! En ce qui concerne , nos Goldens préférés la differenciation est d'autant plus difficile à faire que ceux-ci ont une sensibilité olfactive nettement plus fine que nous (vis à vis des chiens, nous sommes , pauvres humains , des handicapés de l'odorat). Différentes recherches ont néanmoins permis d'en savoir un peu plus : si pour les chiens l'odorat semble primordial pour la détection de la nourriture, l'odeur dégagée n'est pas le seul critère de choix , la texture et le goût de cette dernière y jouent également un rôle non négligeable. Notre Golden préféré peut certes momentanément être leurré par une nourriture sentant la viande mais n'en contenant pas, il va cependant vite se rendre compte de son erreur !  

EN CONCLUSION

  Pas d'antrophomorphisme, nos Golden réagissent bien différemment de nous au sujet du choix de leur nourriture. Par contre, nous voyons bien que la connaissance de ces phénoménes de choix alimentaire, permet de les utiliser en cas de problèmes. Par exemple, le nappage d'une gamelle avec une petite sauce à la viande ( genre bouillon K ou autre ) peut la rendre beaucoup plus appétante.  
Le Site des Amis du Golden Tout Sur le Golden Retriever.com
© ©{Copyright (C) 2015/2020.Mignier Eric. Tous droits réservés}

Vous avez le choix entre trois types d'alimentations

 Il existe principalement trois types d'alimentations, l'alimentation industrielle sèche, l'alimentation industrielle humide et l'alimentation "maison". Nous allons vous décrire ces alimentations en exposant leurs avantages et leurs faiblesses. Sachez toutefois qu'il n'est pas recommandé de changer brutalement la nourriture d'un chien. Il est convenu de l'habituer sous une période de 8 jours en mélangeant les deux types d'aliments.  L'alimentation industrielle sèche (croquettes)  L'alimentation industrielle humide (boîtes)  L'alimentation "maison"  La méthode BARF  L'alimentation d'un chien, qu'elle soit à base de croquette ou de viande, doit être adaptée aux dépenses énergétiques enregistrées dans la journée du chien. Un golden retriever qui travaille a besoin d'une alimentation très riche en vitamine, protéine et lipide. A contrario, d'un chien "d'appartement" ne se défoulant que lors de ses courtes balades quotidiennes.

Abreuvement du chien

Une gamelle d'eau potable et fraîche doit être systématiquement laissée à

la portée du chien. Il est intéressant de noter un accroissement de sa

consommation d'eau en période de forte chaleur climatique. Le chiot et la

chienne qui allaite sont également amenés à se rafraîchir plus qu'à

l'habitude. 

Alimentation sèche

On appelle alimentation industrielle sèche, l'alimentation à base de croquettes. La croquette est une boulette de pâte, de riz, de viande, de poisson, de légumes et de frite. C'est un aliment déshydraté qui demande une consommation d'eau importante.  Il existe des croquettes pour tous les types de chiens selon leur morphologie. Au dos du paquet vous trouverez la ration à donner quotidiennement à votre chien. Les besoins quotidiens nécessaires à un chien adulte en activité sont totalement apportés par les croquettes. Elles garantissent une alimentation saine et équilibrée au chien en fournissant des nutriments préparés par des nutritionnistes vétérinaires et des spécialistes de l'alimentation canine.  Certains chiens n'apprécient pas les croquettes et refusent de les manger car ils ne les trouvent pas appétissantes. Si votre chien a goûté à un autre type d'aliments, il est possible qu'il délaisse sa gamelle en réclamant sa nourriture favorite. Vous pouvez mélanger les croquettes à de la viande ou les compléter par des aliments industrielles humides afin de leur donner meilleur goût.  Les croquettes sont également un moyen important de lutter contre le dépôt de tartre grâce à leur effet abrasif. Les croquettes sont recommandées par les éleveurs et les vétérinaires.

L'alimentation à base de viande crue

BARF signifie en anglais "Biologically Appropriate Raw Food" ce qui veut dire en français "Nourriture crue biologiquement appropriée". Le régime alimentaire BARF est une approche naturelle de l’alimentation du chien. Dans cette optique, le choix des aliments s’appuie sur le respect de la physiologie propre à l'animal. Le chien étant un carnivore, il convient de lui proposer une alimentation de carnivore, à base majoritairement de viande, d'os crus et d’abats. Ce type d'alimentation s'appuie notamment sur l’idée que les choix alimentaires des animaux sauvages sont guidés par leurs besoins biologiques. Dans la nature, les animaux choisissent instinctivement le régime le mieux adaptée à leur métabolisme, choix que les animaux domestiques carnivores n’ont plus la possibilité de faire, tout simplement parce que c'est l'être humain qui subvient à leurs besoins quotidiens.

Alimentation Humide (Boite)

On appelle alimentation industrielle humide, la nourriture fournie dans les "boites" achetées dans les grandes surfaces. Les besoins quotidiens nécessaires à un chien adulte en activité sont totalement apportés par ce type d'alimentation. La garniture des boites est réalisée par des spécialistes de la nutrition canine qui garantissent grâce à leur produit une alimentation saine et équilibrée pour le chien. Les boites doivent être maintenues au froid sous peine d'intoxication alimentaire.  Le prix de revient des boites est deux fois plus élevé que les croquettes.

Alimentation Maison

On appelle alimentation "maison", l'alimentation réalisée par vos soins. Il est indispensable de fournir au chien des aliments frais et de qualité. En dépit de l'amour des maîtres porté à leur bête, bien fréquemment la nourriture préparée est carencée en minéraux et vitamines. À l'inverse des croquettes et des boites, la quantité fournie est un réel problème car souvent le propriétaire verse une quantité approximative changeante d'un jour à l'autre ce qui est source d'obésité. Il faut compter 15 grammes de viande par kilos.  Pour un chien de 30 kilos, son alimentation sera constituée de :  viandes (300 grammes),  de légumes verts et carottes (150 grammes),  de pâtes ou de riz (150 grammes),  de jaunes d'oeuf (1 à 3 par semaine),  d'huile (1 cuillère à soupe)  de levure de bière (20 grammes par jour).  Il est primordial de compléter sa nourriture en vitamines et en sels minéraux que vous pouvez vous procurer dans les animaleries et pharmacies.  Les animaux comme les hommes ont besoin d'une alimentation équilibrée et saine afin d'être en bonne santé. Contrairement à ce qu'il est fréquemment pensé, ce type d'alimentation est plus coûteux que l'alimentation industrielle et nécessite une attention Conseil Les croquettes sont à préférer aux aliments humides et à une ration que vous pourriez cuisiner vous-même. En effet, les aliments humides présentent de nombreux désavantages, notamment concernant la santé dentaire de votre ami. De surcroît, il est difficile de cuisiner un repas respectant parfaitement les besoins nutritionnels du chien.  Les aliments ne doivent en aucun cas être distribués à volonté. Consommés sans modération, ils peuvent en effet provoquer troubles digestifs et obésité. Il est également proscrit de donner un supplément en minéraux à un chiot qui reçoit un aliment équilibré. Cela pourrait nuire à sa santé et provoquer notamment des malformations osseuses. Enfin, il est inutile et même nuisible de varier l'alimentation de votre chiot. Néanmoins, si un changement est nécessaire, il doit se faire progressivement sous peine de voir apparaître des troubles gastro-intestinaux  .